Les aides sociales

Certaines aides financières peuvent vous être accordées par différents organismes pour le maintien et l’aide à domicile. Notre Association vous accompagnera gratuitement dans les démarches administratives concernant :

  • La PCH : La prestation de compensation du handicap est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d’autonomie des personnes handicapées. Cette prestation couvre les aides humaines et les aides matérielles (aménagements du logement et du véhicule).

  • L’APA : L’Allocation Personnalisée d’Autonomie est destinée aux personnes âgées en perte d’autonomie qui souhaitent rester à domicile. Cette allocation départementale est accordée sur présentation d’un dossier auprès de votre Conseil Général.

  • Le CESU : Chèque Emploi Service Universel pour la simplification administrative et la prise en charge de tout ou partie du coût de nos services
  • Cesu préfinancé

  • L’Asi : L’allocation supplémentaire d’invalidité (Asi) est une prestation versée sous certaines conditions aux personnes invalides titulaires d’une pension de retraite ou d’invalidité qui n’ont pas atteint l’âge légal de départ à la retraite pour bénéficier de l’allocation de solidarité aux personnes âgées (Aspa). Depuis 2006, l’Asi remplace l’allocation supplémentaire du minimum vieillesse.

  • La Majoration pour tierce personne : La majoration pour tierce personne permet à son bénéficiaire de percevoir une majoration de sa pension d’invalidité ou de sa rente liée à un accident du travail ou une maladie professionnelle (AT-MP). Elle est prévue sous conditions d’assistance d’une tierce personne. Son montant est revalorisé annuellement.

  • L’Aide sociale aux personnes âgées : Une aide sociale, sous forme d’aide ménagère, peut vous être attribuée, à votre demande, si votre état le justifie et que vous remplissez les conditions d’âge et de ressources exigées.

  • L’Allocation simple : La personne âgée ne bénéficiant d’aucune pension de retraite et disposant de revenus modestes peut demander, sous certaines conditions, une aide à domicile. Cette aide à domicile peut être accordée soit en espèces, soit en nature.

  • L’ASPA : L’allocation de solidarité aux personnes âgées est une allocation destinée aux personnes âgées disposant de faibles revenus, en vue de leur assurer un niveau minimum de ressources. Elle remplace depuis 2006, le minimum vieillesse.

  • Les aides de la CRAM : Aides financières de la Caisse régionale d’Assurance Maladie, pour les personnes relevant du régime général, qui peut être accordée selon votre situation.

  • La PAJE : Prestation d’Accueil du Jeune Enfant. Allocation destinée à la garde d’enfant Versement réalisé par les services de la CAF.

  • Les Mutuelles : Certains contrats de mutuelles ou d’assurances peuvent inclure des prises en charge d’aide à domicile en cas d’accident ou de maladie du bénéficiaire.

  • La Caisses de Retraite : En fonction de vos droits et de votre Caisse de retraite, une prise en charge ponctuelle ou durable destinée au maintien à domicile peut être mise en place (exemple : l’aide au retour à domicile après hospitalisation « ARDH »).

  • L’Assurance dépendance : Dans la pratique, l’APA ne peut suffire à couvrir l’ensemble des dépenses, lorsque la dépendance augmente. La souscription d’un contrat dépendance permet normalement de trouver un complément financier pour vous aider.


  • Page précédente

    Page suivante

    Page suivante







    Partagez !